headerphoto

Actualités

Téléthon 2019

Venez nous rejoindre le 7 décembre pour participer au Téléthon
Nous vous proposons au choix :
- un ramassage de déchets "au pas de l'âne" sur le chemin de Brebon. Départ 14h30, près du Garage Renault, route du Lude à St Gervais.

- une invitation, à 16h salle de la Belinoise, à nous rapporter les déchets collectés par tous les volontaires sur le bord des routes et dans les fossés près de chez eux.
- une animation "petites décos de Noël" à bases d’éléments naturels (noix, noisettes, châtaignes, glands, pommes de pins, baies, fleurs, écorces, mousses, lichens, branchages.... ) sur notre stand, au marché de Noël de Moncé.

Un affichage pédagogique "Campagne propre" sera également mis en place du 2 au 16 décembre sur Moncé, Laigné et St Gervais

Tous les fonds recueillis à ces occasions seront reversés au Téléthon.
Nous vous attendons nombreux.

Festival Nature

Les 17,18 et 19 Janvier 2020, GSPP organise la 7ème édition de son festival nature et environnement, au Val'Rhonne à Moncé en Belin.
Au programme : films, diaporamas, conférences et débats, forum avec de nombreux stands et expositions.

Télécharger la plaquette de présentation

Rassemblement : Nous voulons des coquelicots

Tous les 1er Vendredi du mois à 18h30
Place de la République - Ecommoy
en musique et en chansons, mais avec toute notre détermination
pour dire non à l'utilisation de tout pesticide de synthèse.

Les pesticides sont des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. Ils sont dans l’eau de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l’estomac des abeilles, dans le cordon ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes et les cerises. Les pesticides sont une tragédie pour la santé. Ils provoquent des cancers, des maladies de Parkinson, des troubles psychomoteurs chez les enfants, des infertilités, des malformations à la naissance. L’exposition aux pesticides est sous-estimée par un système devenu fou, qui a choisi la fuite en avant. Quand un pesticide est interdit, dix autres prennent sa place. Il y en a des milliers.
Nous ne reconnaissons plus notre pays. La nature y est défigurée. Le tiers des oiseaux ont disparu en quinze ans ; la moitié des papillons en vingt ans ; les abeilles et les pollinisateurs meurent par milliards ; les grenouilles et les sauterelles semblent comme évanouies ; les fleurs sauvages deviennent rares. Ce monde qui s’efface est le nôtre et chaque couleur qui succombe, chaque lumière qui s’éteint est une douleur définitive.
Rendez-nous nos coquelicots ! Rendez-nous la beauté du monde !
Non, nous ne voulons plus. À aucun prix. Nous exigeons protection.
Nous exigeons de nos gouvernants l’interdiction de tous les pesticides de synthèse en France.
Assez de discours, des actes.