headerphoto

Actualités

Les Escapades

27 avril 2019
Journée organisée par la Communauté de Communes, Le Val'Rhonne et la Ruche.
Nous ferons une animation à l'Etang de Clairefontaine : historique, faune et flore.

Fête de l'Ecoparc

Nous y aurons un stand avec des animations sur la vie du sol, le jardinage au naturel, le compostage et le tri sélectif.
Nos bénévoles participeront également au Repair Café organisé à cette occasion par la Communauté de Communes.

Visite de l'arboretum de la Grand'Prée

25 Mai 2019
Nous proposons une 2ème visite de l'arboretum de la Grand'Prée aux personnes qui n'ont pas pu participer à celle du 13 octobre dernier.
Monsieur Menu, propriétaire est ravi de nous accueillir et espère le même succès que la 1ère fois (plus de 50 visiteurs).

Commencé en 1989, sur un terrain de 4 hectares, situé au Mans, l’arboretum de Norbert Menu, se compose d’environ 2500 arbres et arbustes du monde entier. L’ensemble est classé par famille. Bien des arbres ont des coloris divers, des formes et feuilles curieuses, ce qui fait la particularité de ce jeune arboretum d’où son surnom : « Le Bizaretum ».
Toutes les informations sur ce jardin sont à retrouver ICI

Sortie botanique

8 Juin 2019
Dominique Mansion nous attend à Boursay (41) et nous fera découvrir la maison botanique et le chemin des trognes (visite sur la journée avec pique-nique).

Rassemblement : Nous voulons des coquelicots

Tous les 1er Vendredi du mois à 18h30
Place de la République - Ecommoy
en musique et en chansons, mais avec toute notre détermination
pour dire non à l'utilisation de tout pesticide de synthèse.

Les pesticides sont des poisons qui détruisent tout ce qui est vivant. Ils sont dans l’eau de pluie, dans la rosée du matin, dans le nectar des fleurs et l’estomac des abeilles, dans le cordon ombilical des nouveau-nés, dans le nid des oiseaux, dans le lait des mères, dans les pommes et les cerises. Les pesticides sont une tragédie pour la santé. Ils provoquent des cancers, des maladies de Parkinson, des troubles psychomoteurs chez les enfants, des infertilités, des malformations à la naissance. L’exposition aux pesticides est sous-estimée par un système devenu fou, qui a choisi la fuite en avant. Quand un pesticide est interdit, dix autres prennent sa place. Il y en a des milliers.
Nous ne reconnaissons plus notre pays. La nature y est défigurée. Le tiers des oiseaux ont disparu en quinze ans ; la moitié des papillons en vingt ans ; les abeilles et les pollinisateurs meurent par milliards ; les grenouilles et les sauterelles semblent comme évanouies ; les fleurs sauvages deviennent rares. Ce monde qui s’efface est le nôtre et chaque couleur qui succombe, chaque lumière qui s’éteint est une douleur définitive.
Rendez-nous nos coquelicots ! Rendez-nous la beauté du monde !
Non, nous ne voulons plus. À aucun prix. Nous exigeons protection.
Nous exigeons de nos gouvernants l’interdiction de tous les pesticides de synthèse en France.
Assez de discours, des actes.