headerphoto

Les actions menées par l'association (2015)

17 Octobre 2015

Sortie arboretum de Laigné en Belin
Vous aimez les arbres : les arboretums en libre accès ne sont pas si nombreux. Celui de Laigné en Belin, au lieu-dit les Quintes vous permettra de retrouver un grand nombre d'espèces présentes en Sarthe (indigènes ou plus exotiques mais bien adaptées).
Créé en 1992 pour atténuer l'impact visuel de la ligne à haute tension, plus de 500 arbres ou arbustes ont été plantés représentant 122 essences différentes : 48 essences d'arbres, 71 d'arbustes et 3 de fruitiers (dont 26 variétés).
Si aujourd'hui on ne les retrouve pas toutes, la majorité des espèces s'est bien adaptée et a prospéré. D'autres ont disparu, trop couvertes par leurs voisines ou inadaptées au milieu.
Les citer toutes serait trop fastidieux, mais rappelons les origines de certaines très communes aujourd'hui :
- le châtaignier aurait été introduit par les Romains, peut-être même leur est-il antérieur. C'était leur arbre à pain (farine de châtaignes)
- le robinier, faux acacia, a été importé d'Amérique du nord. Il est considéré comme invasif
- le sapin de Nordmann est originaire du Caucase
- le pin laricio de Corse comme son nom l'indique nous vient de Corse et de Calabre (Italie)
- le pin noir d'Autriche peut aussi être considéré comme invasif dans certaines régions
- le chêne rouge d'Amérique nous vient des Etats-Unis
- le marronnier d'Inde ou châtaignier du cheval est en réalité originaire des Balkans
- le séquoia géant vient d'Amérique du nord (Montagnes Rocheuses)
- le prunelier myrobolan est originaire de Perse
- le peuplier d'Italie trahit son origine dans son nom
En bref les arbres ont voyagé avec les hommes

La saison était idéale pour ce genre de visite : les couleurs des feuillages magnifiques (viorne, berbéris, chêne rouge...) et les fruits encore présents.
Le lieu mérite qu'on s'y intéresse et peut-être utilisé comme site pédagogique pour faire de la reconnaissance d'arbres.
Le mélange des essences contribue à la bonne santé des arbres contrairement aux monocultures beaucoup plus sensibles aux maladies.
Un seul regret : les plantations y sont trop serrées et n'ont pas toujours permis un développement harmonieux. Par exemple les alignements de la chênaie étaient sans doute destinés a être éclaircis.
Aujourd'hui les houppiers représentent moins de 20% de la hauteur des arbres. C'est en partie grâce à ses feuilles que l'arbre se développe (photosynthèse) et pour cela il lui faut de la lumière. Pour que la croissance se fasse de manière équilibrée, il faut que la tête de l'arbre (houppier) représente au moins 30% de sa hauteur. Il est donc urgent de faire quelque chose.
Merci aux botanistes de la SCIRPE (Francis Zanré et Denis Foussard) de nous avoir guidé dans cette sortie, et à toutes les personnes présentes (15) qui l'ont enrichie de leurs connaissances et agrémentée de leur bonne humeur.
Relevé des taxons présents sur le site fait par Francis Zanré et complété par Denis Foussard

9 Novembre 2015

Informer et sensibiliser, c’est dans cet état d’esprit que le lundi 9 novembre 2015, « GSPP » et 2 permanents de Sarthe Nature Environnement ont animé 8 petits ateliers sur les énergies renouvelables à l’école primaire de Saint Gervais.
24 élèves de la classe de CM2, ont participé à cette activité, d'autant plus motivés qu'ils avaient déjà travaillé ce sujet en classe avec leur enseignante. Par groupes de 3, les écoliers ont découvert les ateliers, expérimenté les différentes maquettes pédagogiques et répondu aux questions des intervenants bénévoles.
Très curieux et attentifs, ils ont pu observer l’efficacité d’une bonne isolation, mesurer la production électrique d’un alternateur, expérimenter et comprendre le fonctionnement d’une centrale hydro-électrique, constater l’efficacité des capteurs thermiques et photovoltaïques, mesurer la chaleur dégagée par un four solaire et la puissance développée par une éolienne, comparer l’efficacité des ampoules LED par rapport aux ampoules à incandescence et faire la chasse au gaspillage d'énergie dans le bâtiment.
Un échange fructueux s’est établi entre les intervenants et les élèves.
A l'issue de chaque atelier, ces derniers avaient à compléter un questionnaire dont les résultats, après dépouillement, se sont révélés très satisfaisants.
Pour terminer ce cycle de travail, une ultime évaluation devait avoir lieu en classe, l'aprè-midi. Gageons que les élèves ont été « incollables » sur le sujet !
Une bonne expérience de collaboration entre asssociation, enseignant et élèves. Il est d'ailleurs prévu de recommencer en mai sur un autre sujet.

Septembre 2015

Forum des associations
Fête de la citoyenneté

29 et30 Août 2015

Participation au comice agricole de Moncé

Juin 2015

Rallye nature école primaire Moncé

16 Mai 2015

Sortie orchidées sauvages à Thoiré sous Dinan

30 Mars au 12 Avril 2015

Participation au festival du printemps :
- 30 Mars (après-midi) : « à travers les chemins » sortie dans les bois avec les enfants des TAP et un groupe de handicapés de l'Arche
- 10 Avril sortie « escargot, montre-moi tes cornes »avec les enfants des 3 multi-accueils (Moncé, Laigné, Ecommoy)
- 12 Avril : marché de Laigné

28 Mars 2015

Sortie batraciens avec le CPIE de La Flèche

28 Février 2015

Visite d'une maison économique et performante (autoconstruction, isolation paille, bois/chanvre, ouate de cellulose, poêle de masse, chauffe-eau solaire, phytoépuration, enduits terre/chaux) à St Gervais en Belin

23 et 24 Janvier 2015


2ème édition de « FEST'NAT », festival nature et environnement, au Val'Rhonne à Moncé en Belin.
Au programme : films, diaporamas, conférences et débats
Et pendant ces 2 jours : un forum avec de nombreux stands et des expositions.
Voir la page consacrée à cet évènement